Filiales

Regardez la vidéo de deux minutes sur Les fédérations de l’Ontario de la série : L’Éducation publique en Ontario: Qui fait quoi?

En vertu de la Loi sur l’éducation, tous les membres du personnel enseignant qui œuvrent dans les écoles financées par les fonds publics appartiennent à l’une des quatre fédérations qui sont toutes des filiales de la FEO. Toutes les enseignantes et tous les enseignants qui travaillent dans un conseil scolaire francophone, catholique ou public, sont membres de l’AEFO. Les enseignantes et les enseignants des conseils scolaires catholiques de langue anglaise sont membres de l’OECTA. Les enseignantes et les enseignants à l’élémentaire des conseils scolaires publics de langue anglaise sont membres de la FEEO, tandis que les enseignantes et les enseignants des écoles secondaires publiques de langue anglaise appartiennent à la FEESO. Les enseignantes et les enseignants peuvent être membres de plus d’une filiale, par exemple, si elles ou ils enseignent occasionnellement dans différents systèmes ou volets. Certaines filiales comptent uniquement des enseignantes ou des enseignants, tandis que d’autres filiales comprennent du personnel éducatif.

Bien que chaque filiale offre à ses membres une vaste gamme de services qui diffèrent légèrement, toutes sont reconnues comme des syndicats et ont la responsabilité de représenter leurs membres dans leurs relations de travail avec les conseils scolaires – individuellement et collectivement, par l’entremise des négociations. Chaque filiale a le mandat de soutenir et de protéger ses membres, et d’assurer leur traitement équitable, notamment en leur offrant du soutien pour permettre un processus équitable dans les affaires disciplinaires avec les employeurs ou avec l’Ordre.

Les filiales offrent habituellement de nombreux soutiens en plus des services de protection, et elles défendent les intérêts de leurs membres au moyen de l’engagement politique, de la recherche en éducation, d’interactions avec le gouvernement et d’autres partenaires en éducation et de la société en général et, bien sûr, en leur offrant divers services et soutiens professionnels. Elles défendent farouchement la qualité de l’éducation publique pour les élèves et les conditions qui contribuent à l’atteinte de cet objectif.

Chaque filiale perçoit à la source des droits déductibles du revenu imposable auprès de ses membres. Chaque filiale détermine ses cotisations et son budget au moyen de sa structure de gouvernance, mais la décision finale est prise à l’assemblée générale annuelle, qui est une assemblée démocratique et représentative des membres. Avec le total des cotisations perçues, chaque filiale finance les services qu’elle offre à ses membres et remet de l’argent aux autres organizations auxquelles elle appartient, notamment la FEO.

La taille du comité exécutif provincial de chacune des quatre filiales varie mais, dans tous les cas, les enseignantes et les enseignants membres de chaque filiale peuvent poser leur candidature, élire les dirigeantes ou les dirigeants locaux et, par leur entremise, avoir voix au chapitre dans la prise de décisions et les élections provinciales. De plus, les filiales ont des structures de gouvernance additionnelles, comme des conseils des présidences et des comités locaux et provinciaux pour permettre la participation des membres et l’inclusion de leurs points de vue.

AEFO logo

 

 

Organizations_ETFOlogo-300x142

 

 

 

Organizations_OECTAlogo

 

 

Organizations_OSSTFlogo-300x68