Présidence

Chris Cowley, président

Chris Cowley est le 78e président de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (FEO).

Chris a obtenu ses baccalauréats ès arts et en éducation ainsi que sa maîtrise en éducation à l’Université de Western Ontario. Depuis 2004, il est enseignant en études canadiennes et mondiales et en études religieuses au St. John’s College de Brantford. Au-delà de l’enseignement, il a contribué à diverses activités parascolaires, notamment comme entraîneur de baseball et comme conseiller pédagogique pour le conseil des élèves.

Dès 2005, Chris est actif au sein de l’Association des enseignantes et des enseignants catholiques anglo-ontariens (OECTA), tant au niveau local que provincial. Au niveau local, il a siégé pendant dix ans au comité exécutif de l’unité Brant Haldimand-Norfolk de l’OECTA ainsi qu’en tant que présidence du comité consultatif en matière de politiques et à divers comités, notamment le comité de perfectionnement professionnel, le comité de dotation et le comité de négociations.

En tant que membre du comité exécutif provincial de l’OECTA, Chris a été représentant au Bureau de la FEO et a représenté l’OECTA lors de nombreuses activités syndicales, notamment à l’assemblée générale annuelle de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) et à l’assemblée générale du Congrès du travail du Canada. Depuis 2010, il est membre du conseil d’administration de la FEO. Son intérêt pour les affaires et l’économie s’accorde naturellement avec les questions relatives au régime de retraite. Chris déclare : « En tant qu’investisseur mondial, le RREO s’efforce de tenir la promesse de retraite de nos membres. C’est le rôle de la FEO de s’assurer que la voix du personnel enseignant est entendue au sein du partenariat de retraite. »

La carrière de Chris a été guidée par son engagement envers l’éducation financée par les fonds publics, les membres de la FEO et les élèves. Cowley déclare : « Alors que nous continuons à composer avec la pandémie dans nos écoles, le personnel enseignant défendra les élèves et demandera les ressources nécessaires pour assurer la sécurité dans nos salles de classe. La FEO a toujours défendu un système d’éducation de qualité financé par les fonds publics. Tandis que nous entamons une nouvelle année scolaire et travaillons pour atténuer la menace de COVID-19, la FEO poursuivra ce plaidoyer. »

Envoyer un courriel à Chris.