Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario

wordmark_bilingual_276w

 

 

Mot de la présidente de la FEO – Remarques de la présidente de la FEO au Conseil de l’Ordre – 28 février 2019

Mémoire de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et de ses filiales au conseil de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario au sujet du Rapport sur l’examen de la gouvernance

Présentation de la FEO au conseil de gestion de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario concernant le projet d’augmentation des cotisations

Présentation de la FEO devant le conseil de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario concernant les modifications proposées aux règlements administratifs de l’Ordre, en particulier à l’article 26 

Récent sondage auprès des membres de l’Ordre. Que demande-t-on au juste?

Mandat de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario

Depuis plusieurs années, la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (FEO) et ls filiales (AEFO, FEEO, OECTA et FEESO) expriment sur de nombreuses tribunes leurs préoccupations sur ce que nous considérons comme le dépassement croissant du mandat de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (OEEO, l’Ordre). À l’automne 2013, le Bureau de la FEO a approuvé la commande d’un rapport montrant l’évolution de l’interprétation et de l’application du mandat de l’Ordre depuis sa création, en 1997. Ce rapport, Rectifier le tir – Une nouvelle orientation pour l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, a été achevé en janvier 2014 et est annexé pour que les membres de la FEO puissent en prendre connaissance. Cliquez ici pour le document d’information.

Rectifier le tir – Une nouvelle orientation pour l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, Janvier 2014

Présentation de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario au conseil de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, le 1er octobre 2014

Regardez la vidéo de deux minutes sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario de la série : L’Éducation publique en Ontario: Qui fait quoi?.

L’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (OEEO), mis sur pied par la Loi de 1996 sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, a le mandat de réglementer les aspects clés de la vie professionnelle de ses 239 000 membres. Son rôle est de favoriser la confiance du public à l’endroit de l’éducation; il doit rendre compte à la population de la façon dont il s’acquitte de ses responsabilités. Il assure le respect de normes convenables pour la formation du personnel enseignant et accrédite les programmes offerts par les facultés d’éducation. L’Ordre octroie des permis d’enseignement aux enseignantes et aux enseignants qui répondent aux critères, et il publie un registre de tous ses membres. Il fixe et applique des normes de pratique professionnelles pour le personnel enseignant. Dans le travail de l’Ordre, l’intérêt du public est primordial—plutôt que les intérêts individuels ou collectifs de ses membres.

Le conseil de l’Ordre est responsable de l’élaboration et de l’approbation des politiques qui régissent la profession enseignante en Ontario. Il détermine également le budget et la cotisation perçue auprès de tous les membres du personnel enseignant qui souhaitent conserver leur permis. Le conseil de l’Ordre compte 37 membres, dont 23 membres élus de l’Ordre et 14 membres du public nommés par le gouvernement. Tous les membres de l’Ordre peuvent voter aux élections du conseil, mais le taux de participation aux deux dernières élections triennales a été inférieur à 5 %.

Les membres du personnel enseignant sont les plus susceptibles d’interagir avec l’Ordre lorsqu’elles et ils prennent les mesures nécessaires pour obtenir et conserver leur permis d’enseignement. Elles et ils peuvent toutefois faire l’objet d’une plainte donnant lieu à une enquête de l’Ordre et à des mesures disciplinaires; dans ces cas, l’Ordre joue le rôle de poursuivant et le membre doit se défendre. Si l’enseignante ou l’enseignant est également membre d’une fédération, elle ou il peut obtenir de sa fédération du soutien pour protéger son droit à un processus et à une défense équitables.

Par ailleurs, la FEO est l’organisation professionnelle qui défend les droits du personnel enseignant. Essentiellement, la FEO représente la voix des enseignantes et des enseignants de la province, et elle a la responsabilité de parler au nom du personnel enseignant. La Fédération a le devoir de travailler explicitement et implicitement dans l’intérêt des enseignantes et des enseignants de la province.

Le personnel de la FEO et des filiales rencontre régulièrement le personnel de l’Ordre préposé aux enquêtes et aux audiences, aux services aux membres et aux affaires professionnelles. La FEO collabore également aux initiatives importantes de l’Ordre.