Prix Greer

Suzanne Bonneville lauréate du prix Greer 2019

De gauche à droite : Rémi Sabourin, président de l’AEFO; Suzanne Bonneville, l’Association francophone de parents d’enfants dyslexiques (AFPED+); et Diane Dewing, présidente de la FEO

Le tout premier prix Greer a été décerné en 1947 – trois ans après la fondation de la FEO. Il a été remis au Research Committee de l’Ontario School Inspectors’ Association. Si les inspecteurs sont oubliés depuis longtemps dans nos écoles, le prix Greer ne l’est pas.

Ce prix honore une personne ou un organisme pour ses contributions exceptionnelles à l’éducation financée par les fonds publics en Ontario.

Cette année, la FEO et ses filiales étaient fières de remettre le prix Greer à Suzanne Bonneville, fondatrice de l’Association francophone de parents d’enfants dyslexiques (AFPED+).

Consultante en troubles d’apprentissage et en littératie, Suzanne Bonneville a enseigné au niveau secondaire pendant 29 ans à Ottawa. À l’époque, il existait peu de ressources et de soutien pour les parents ou les intervenants en éducation travaillant avec des élèves aux prises avec un trouble d’apprentissage scolaire. Étant enseignante et mère d’une fille qui avait des difficultés à l’école en lecture et en écriture, Suzanne savait que certains enfants avaient un parcours difficile à l’école et dans la vie à cause d’un trouble invisible pour la société.

Dans le but de faire de la sensibilisation et d’informer les intervenantes et les intervenants en éducation sur les troubles d’apprentissage, Suzanne a mis sur pied en 1999 l’Association francophone de parents d’enfants dyslexiques (aujourd’hui désignée par l’acronyme AFPED+). L’organisme est entièrement composé de parents bénévoles qui, entre autres, aident les parents à naviguer dans le système et à travailler avec l’école pour le bénéfice de l’enfant, et il offre des ressources pour les intervenantes et les intervenants en éducation.

L’AFPED+ est le seul organisme franco-ontarien à prodiguer du soutien direct aux parents d’enfants ayant un trouble d’apprentissage. L’organisme fait également la promotion de l’éducation en langue française et de partenariats entre les familles et l’école. L’AFPED+ offre du soutien aux parents et aux intervenantes et intervenants en éducation, notamment au moyen de conférences, de ressources, de cybercounseling et de vidéos.

Suzanne est l’ambassadrice d’enfants qui apprennent autrement. Grâce à sa détermination et à son engagement envers la réussite scolaire et sociale de tous les enfants, elle a fait de l’AFPED+ un organisme irremplaçable pour la communauté francophone de l’Ontario.

Liste des anciens récipiendaires